Les notations musicales en Bretagne et en Écosse − Breizh Partitions
Aller au menuAller au contenu

Breizh Partitions

Partitions gratuites de musique celtique

  • Français
Breizh Partitions

Les notations musicales en Bretagne et en Écosse

Pour la cornemuse écossaise

Il existe principalement deux manière d’écrire les partitions pour cornemuse écossaise… qui sont toutes les deux infidèles aux sons réels.

Tout d’abord, la cornemuse étant autrefois en la, les Écossais (et Irlandais) écrivent encore les partitions à la bonne octave certes, mais un demi-ton au-dessous de la hauteur réelle puisque l’instrument joue maintenant en si b. Pour information, les Écossais continuent néanmoins de parler de cornemuse en la (« in A »).

En revanche, les Bretons écrivent bien les partitions en si b, mais une octave au-dessous de la hauteur réelle, car la partition des bombardes doit être écrite une octave au-dessous des sons réels. Ce qui donne :

Notations bretonne et écossaise pour la cornemuse écossaise

Pour la bombarde alto en si b

En regardant la portée ci-dessous décrivant les sons réels de la bombarde, on s’aperçoit que ceux-ci sont très aigus. Par commodité, on transpose donc les partitions à l’octave inférieure, ce qui donne :

Notation bretonne par rapport aux sons réels pour la bombarde alto en si b

Pour la lombarde en mi b

Les joueurs d’instruments à vent étant considérés comme fainéants, ils ont l’habitude de vouloir une correspondance entre une note et un doigté. Par exemple, un joueur de bombarde lisant un si b sur une partition va boucher tous les trous (sauf les clés inférieures) et va bien obtenir un si b sur une bombarde en si b… mais un mi b sur une lombarde s’il ne change pas son doigté. Donc puisqu’il joue mi b quand il est écrit si b, il faut écrire un fa pour qu’il joue un si b. D’où la gamme suivante :

Notation bretonne par rapport aux sons réels pour la lombarde en mi b

Pour la bombarde en fa

Pour les mêmes raisons que pour la lombarde ci-dessus, un joueur de bombarde lisant un si b sur une partition va jouer un fa sur une bombarde en fa. D’où la correspondance entre notes écrites et sons réels :

Notation bretonne par rapport aux sons réels pour la bombarde en fa

Pour la trombarde ou bombarde ténor

La bombarde ténor est le seul instrument en bagad à ne pas être transpositeur (à part les caisses claires…). Les sons écrits et réels sont identiques. Aucune transposition n’est donc nécessaire :

Notation bretonne par rapport aux sons réels pour la trombarde ou bombarde ténor

Partitions gratuites

Autres descriptions

Remarques et suggestions

Pour toute remarque ou suggestion quant à cet article, merci de me contacter.

Licence

Cet article est publié sous contrat Creative Commons by-sa.

En résumé, vous êtes libre de rediffuser, publier, réutiliser tout ou partie de cet article sans autorisation préalable (y compris utilisation commerciale), sous deux conditions :

  • Citer l’auteur de l’article (Breizh Partitions, www.breizh-partitions.fr)
  • Utiliser la même licence en cas de publication de tout ou partie de cet article après l’avoir modifié

Les photos restent soumises à leurs licences respectives.

Creative Commons by-sa